AEDH

« Les législateurs espagnols doivent rejeter la proposition visant à fermer la porte à la justice pour les crimes les plus graves » – Déclaration conjointe 10 Février 2014

L’AEDH et 121 ONG du monde entier ont signé une déclaration conjointe dénonçant la tentative par les législateurs du Parti Populaire Espagnol d’accélérer un projet de loi qui limiterait la capacité des tribunaux espagnols d’enquêter et poursuivre les crimes graves en vertu du droit international.

Read More
L’AEDH dans la presse : « Cette Europe vaste et hostile »

L’AEDH dans la presse : « Cette Europe vaste et hostile »

Le quotidien « El diario » a publié hier (11/02/2014) un article rédigé par Rafael Lara, représentant de l’APDHA et secrétaire général de l’AEDH, au sujet de la campagne lancé par l’AEDH et ses membres en vue des élections européennes de mai 2014.

Read More
Morts à la frontière de Ceuta – L’AEDH exige l’ouverture d’une commission d’enquête – Communiqué de presse du 11 février 2014

Morts à la frontière de Ceuta – L’AEDH exige l’ouverture d’une commission d’enquête – Communiqué de presse du 11 février 2014

Dénonçant les innombrables personnes retrouvées mortes en tentant de traverser la frontière entre Ceuta et le Maroc, ainsi que la cruauté et l’inhumanité des gouvernants qui installent des barrières aux frontières surmontées de lames tranchantes, l’AEDH estime qu’il est urgent de rompre avec cette volonté obsessionnelle de fermeture des frontières et de rejet de tout étranger, sans prendre en considération des questions d’ordre humanitaire, ou le respect du droit d’asile. Elle se joint également à la demande de l’APDHA d’ouverture d’une commission d’enquête par le Parlement Européen.

Read More
Morts à la frontière de Ceuta – L’AEDH exige l’ouverture d’une commission d’enquête (11/02)

Morts à la frontière de Ceuta – L’AEDH exige l’ouverture d’une commission d’enquête (11/02)

Dénonçant les innombrables personnes retrouvées mortes en tentant de traverser la frontière entre Ceuta et le Maroc, ainsi que la cruauté et l’inhumanité des gouvernants qui installent des barrières aux frontières surmontées de lames tranchantes, l’AEDH estime qu’il est urgent de rompre avec cette volonté obsessionnelle de fermeture des frontières et de rejet de tout étranger, sans prendre en considération des questions d’ordre humanitaire, ou le respect du droit d’asile. Elle se joint également à la demande de l’APDHA d’ouverture d’une commission d’enquête par le Parlement Européen.

Read More